La Ferme de l'Adrech (Générac)

La ferme de l'Adrech
(Loïc)

 

Loïc Jeanjean est maraîcher depuis 15 ans et ça fait deux ans qu’il se trouve à Générac (au sud de Nîmes). Il travaille en Bio et en circuits courts ; il ne propose que des variétés anciennes qui ne sont donc pas le fruit de croisement ou d’hybridation.

A la Ferme de l’Adrech on y produit une agriculture de conservation des sols. Les terres étaient auparavant des hectares de viticulture qui ont donc exploité les sols. Cette technique de conservation est donc nécessaire pour faire du maraîchage en Bio et pour conserver les terres : les nourrir prend du temps, tout comme la conversion des sols (cela met 4 ans).
Loïc ne fait pas de retournement, ne mets pas d’intrants ; l’herbe est ramassée à la main coûte que coûte même si cela prend du temps ! Il s’appuie sur la bioprotection des végétaux grâce aux auxiliaires (les coccinelles, les micro-punaises, …). Cependant puisque cela ne fait que deux ans qu’il est installé à Générac (il se trouvait auparavant en Lozère d’où le nom de « La ferme de l’Adrech »), il apprend encore à être en harmonie avec le rythme des sols, à perfectionner ses techniques et sa maîtrise, afin de produire des légumes et des fruits et d’en vivre.

 

La ferme de l’Adrech comporte 13 hectares : 4 hectares sont consacrés à la production de légumes, il y a également des fruits (qui partent en transformation) et des céréales pour la rotation des cultures. La courge et l’aubergine sont deux produits typiques de la ferme de l’Adrech puisqu’en effet, la courge pousse extrêmement bien à Générac et l’aubergine aime les pierres qui se gorgent de soleil et réchauffent la terre l’été. Vous pourrez donc trouver au Jardin de Petitou du caviar d’aubergine et de la soupe de potimarron !


Il cultive à Générac avec Guy, un ami à lui qui a changé de métier pour se tourner vers le maraîchage bio. Il apporte à la ferme de l’Adrech un savoir-faire autour des techniques.


Aujourd'hui, ils mécanisent davantage leur activité et essaient de rendre leur taches moins pénibles pour augmenter leur rentabilité. Le temps passé dans les champs ne débouchent pas forcément sur de belles productions !
C’est pourquoi à la ferme de l’Adrech on cherche à s’améliorer, à apprendre davantage, à se perfectionner. Ce n’est pour l’instant que le démarrage et qui plus est, un démarrage à deux !
 

Cela fait 3 ans que la ferme de l’Adrech propose ses produits à travers le Jardin de Petitou. Son ambition actuelle est de s’investir davantage dans l’association, d’y être un acteur et d’agir pour son développement.



 


Contact :

La ferme de l'adrech
30510 Générac

https://www.facebook.com/Ferme-de-LAdrech-1813357698988218/